Flux RSS

Amélioration des processus de réponse à appel d'offres : élaboration d'une méthodologie pour la modélisation des offres et des risques-projet

Débutée le : 01/11/2016
Axes : 
  • Axe 1 : ORKID
Encadrement : 
Resume: 

Ce sujet a pour finalité la mise au point d’une méthodologie de formalisation et d’exploitation des connaissances et expériences en aide à la décision lors du processus de réponse à appels d’offres. L’originalité de ces travaux est liée essentiellement à la constitution de modèles génériques de réponse à appels d’offres à partir de données capitalisées sur le terrain auprès des quatre entreprises partenaires du projet et à la proposition d’une méthodologie associée à cette capitalisation.

Les deux problématiques traitées sont les suivantes :

  • la constitution d’un modèle générique de réponses à appels d’offres exploitant des bases de connaissances et d’expériences dédiées aux systèmes à concevoir, aux projets de réalisation associés et aux risques encourus lors de la réalisation de l’affaire. Ces travaux se basent, d’une part, sur les premières propositions d’une thèse en cours (Abdourahim Sylla, 2015-2018) portant sur la définition de nouveaux indicateurs, tels que la confiance et la maturité des offres et d’autres part, sur le recueil des pratiques des autres entreprises du projet OPERA.
  • la mise au point d’une méthodologie de capitalisation des connaissances et d’expériences, de constitution de modèles génériques et de leur exploitation au sein des entreprises. Ces travaux se basent principalement sur le retour d’expérience des actions menées auprès des quatre entreprises partenaires.

Projets liés à la thèse

  • OPERA

    Débuté le : 01/11/2016 Fini le : 30/04/2020

    OPERA : Outils logiciels et ProcEssus pour la Réponse à Appel d’Offres

    Le contexte

    L'économie actuelle génère une concurrence exacerbée dans tous les secteurs d'activité économique. Cette concurrence associée aux technologies web, fait que la contractualisation client/fournisseur se fait de moins en moins de manière directe entre un client et un fournisseur mais de plus en plus par des consultations multiples et des appels d’offres. En conséquence le nombre de sollicitations sur cahier des charges issu d’appels d’offres ne cesse d’augmenter et génère un besoin de processus de réponse robuste et systématique. De plus, pour répondre au mieux aux besoins, les offres doivent être clairement personnalisées sur les plans composition (quels sont les constituants), réalisation (comment les produire et les assembler), performances, prix et délais. Une offre n’étant pas établie suite à une conception ou un travail de personnalisation détaillée, l’offre proposée comporte le plus souvent, une dose conséquente d’incertitude et de prise de risque, d’où la présente proposition qui vise à la maîtriser.

    Le besoin

    Il y a 15 ou 20 ans, la solution, pour faire face à ces incertitudes et ces risques, consistait à majorer fortement l’estimation de coûts et de délais. L’offre reposait principalement sur l’humain qui, à l’aide de son expérience et des premiers systèmes à base de connaissances permettant le retour d’expériences, extrapolait les réponses passées.

    La concurrence précédemment évoquée a impliqué des baisses de prix et de délais avec le plus souvent des améliorations de performances. En conséquence, actuellement, la majoration des coûts et délais des offres a dû être réduite afin de rester concurrentiel. Sans réduction des incertitudes et des risques de l’offre, les coûts et délais proposés au client ne peuvent plus être systématiquement tenus, occasionnent des pertes très fréquentes et mettent en danger la pérennité des entreprises. Face à cette situation, le travail de réponse à appel d’offres est devenu plus approfondi, la charge de travail cognitive de l’humain s’est intensifiée et le recours à des aides logicielles est devenu plus fréquent.

    La proposition

    Dans le but de disposer d’estimations plus précises, comportant moins d’incertitude et occasionnant moins de pertes afin de préparer le futur dans un contexte toujours plus compétitif, nous proposons OPERA « Outils logiciels et ProcEssus pour la Réponse à Appel d’offres ». OPERA, prend en compte d’une part, la maturité ou forme de confiance dans les composants de l’offre et d’autre part, les risques pris lors de sa réalisation. Il permet de réduire fortement l’incertitude ou l’imprécision dans les offres et les pertes résultantes et surtout de la corréler avec les niveaux de maturité produit et de risque processus pris lors de l’élaboration de l’offre. Cette connaissance de la maturité et du risque pris améliore indiscutablement la confiance de la personne en charge de la réponse à appel d’offres et diminue le niveau de stress lors de la prise décision.

    Pour en savoir plus, vous pouvez lire la proposition soumise à l'appel d'offres ANR.

    Une thèse (description du sujet: FR, EN) est ouverte en lien avec ce projet.

Publications associées à la thèse

Aucun résultat n'a été trouvé.