Flux RSS

AGIRE | AGIle and Resilient Enterprise


 

Laboratoire Commun de Recherche

AGILEA – Mines Albi - ARMINES

          

 

 


 

  • Nom du projet : AGIRE pour AGIle and Resilient Enterprise
  • Durée : 5 ans – 2017 à 2021
  • Plateforme support : IOMEGA
  • Responsable scientifique : M. Lauras (Mines Albi)
  • Directeur Opérationnel : R. Miclo (AGILEA)
  • Site internet: agire.mines-albi.fr

 

Contexte

Les entreprises actuelles sont des systèmes complexes, mouvant et évoluant dans des environnements de plus en plus incertains. Il en résulte un besoin pour des méthodes et outils permettant d’aider les entreprises à améliorer leur performance en disposant de davantage d’agilité et de résilience :

  • L’agilité correspond à la capacité de répondre rapidement et de façon adéquate aux changements concernant les demandes, l’approvisionnement ou l’environnement. Elle nécessite des capacités de détection, d’adaptation, de robustesse et de flexibilité.
  • La résilience se définit comme la capacité d’une entreprise à conserver son fonctionnement malgré une perturbation majeure et à récupérer son fonctionnement après une perturbation majeure. Il s’agit ici d’être en mesure de résister aux perturbations fortes et de s’adapter de façon à retrouver rapidement un régime nominal.

 

Projet

Le programme du Laboratoire Commun de Recherche ambitionne de développer des travaux permettant de définir et expérimenter des solutions associées à cet enjeu. En particulier, le présent Projet adressera les deux dimensions suivantes :

  • La gestion des flux (matières, informationnels et financiers) dans les entreprises.
  • L’organisation des entreprises (processus, ressources, rôles et responsabilités).

 

Sujets de recherche

Deux sujets principaux de recherche sont d’ores et déjà identifiés :

  • Développer des approches et outils de gestion de la connaissance et d’intelligence artificielle permettant aux entreprises de (i) détecter plus rapidement et plus efficacement les points de vulnérabilités de leurs organisations et de (ii) proposer les adaptations nécessaires pour accroître leur résilience.
  • Evaluer scientifiquement les comportements et les niveaux de performance des systèmes de pilotage des flux existants (MRPII, DDMRP, Kanban, ConWIP, etc.)  dans un environnement caractérisé par une variabilité élevée. Sur cette base, proposer des améliorations aux systèmes existants et/ou développer des méthodologies et des outils plus adaptés à la réalité du monde économique actuel.