Flux RSS

Centre Génie Industriel

Directeur : Michel Aldanondo

Directeur adjoint : Jacques Lamothe

Le CGI est un laboratoire d’une trentaine de personnes de l’École Nationale Supérieure des Mines d’Albi-Carmaux dont la finalité est de proposer des approches, modèles, méthodes et outils pour aider à la conception et à l’exploitation des processus et des projets créateurs de valeur. Les processus objets de nos travaux sont le plus souvent distribués et collaboratifs, reposent sur des connaissances très diverses, sont sujets à risques et incertitudes et se déroulent dans un monde en instabilité permanente. Nos contributions concernant leur conception et exploitation font appel fondamentalement aux nouvelles technologies de l’information.

Les travaux s’effectuent dans deux équipes en interactions permanentes. L’équipe ORKID (Organisation, Risque, Connaissance en Conception) se focalise sur l’aide à la décision, exploitant des connaissances métiers, pour les projets/processus de développement de produit/système/service. Les connaissances, risques et incertitudes considérés concernent aussi bien le produit/système/service que le projet/processus de développement pouvant inclure la production. L’équipe IO (Interopérabilité des Organisations) est centrée sur la mise au point de démarches et d’outils sur trois niveaux pour supporter la collaboration d’organisations. Le premier niveau « métier » modélise et optimise les comportements collectifs sous forme de processus. Le second « technique&bsp;» transforme ces processus en workflow exécutable par un système d’information qui supportera la collaboration. Le dernier « agilité » supporte l’évolution durant la collaboration.

La plupart des acteurs du centre GI

Quelques faits marquants récents (durant 2015)

Début 2015, l’HCERES nous a fait son retour. Elle a indiscutablement apprécié les progrès réalisés en insistant sur une « excellente contribution aux activités scientifiques de la communauté », en notant « un très bon positionnement thématique dans des domaines qui se situent à la pointe de la recherche actuelle en productique et logistique » et en soulignant « des thèmes porteurs tant au niveau académique qu’industriel ». Elle nous indique clairement qu’il est maintenant nécessaire de porter notre effort vers l’international.

Ce début d’année a vu également le lancement du projet C2NET, premier projet H2020 de l’École des Mines d’Albi. Ce projet vise l’élaboration de méthodes et outils pour améliorer l’agilité du pilotage des chaînes logistiques. Les solutions mises en œuvre font fondamentalement appel aux technologies support du « cloud computing », de l’internet des objets et du « big data ». Après les projets VHT (IMS), PLAY (FP7) et DRIVER (FP7), c’est le quatrième projet européen auquel participe le CGI.

Le CGI, le SDIS du Tarn et la société KIMOCE ont remporté le trophée national des « ROI de la supply chain » pour leur projet « Révolution Lean-Supply Chain chez les pompiers ». Le projet a réussi à adapter et transposer intelligemment des concepts, méthodes et outils du génie industriel pour une nouvelle organisation des flux de matériels et d'informations au sein du SDIS. Quand on connaît les noms des entreprises qui étaient en lice (Airbus, Lafarge, Auchan, Castorama, Stef, Velux, Vinci…), on comprend la portée de cette reconnaissance.

Dernier coup de projecteur, le nouveau master international SCALE a fait sa première rentrée avec succès sous le parrainage de la société Pierre Fabre. Cette formation, dispensée entièrement en anglais, a pour objectif de former, dans un environnement multiculturel, des étudiants internationaux et français vers les métiers de la « Supply Chain » et du « Lean Management ». Elle est proposée conjointement par l'École des Mines d'Albi et Toulouse Business School.

ORKID
L’axe « Organisation Risque Connaissance en Conception » (ORKID pour "Organization, Risk, Knowledge in Design") se consacre à l’exploitation des connaissances ainsi qu’à la maîtrise des risques dans les projets de conception.
IO
L’axe « Interopérabilité des Organisations » (IO pour "Interoperability of Organizations ») s’intéresse à la conception de processus collaboratifs et à l’informatisation de leur orchestration.